VERTEBRES > Les rongeurs aquatiques déprédateurs:


ACCUEIL
FDGDON DE LA MAYENNE
Qui sommes nous ?
Adresse, horaires, accès
ACTUALITES
BULLETIN de SANTE du VEGETAL
VERTEBRES
Les rongeurs aquatiques déprédateurs:
Les rongeurs commensaux
taupe
Les Oiseaux
INSECTES
Les chenilles
Le frelon asiatique
Chrysomèle des racines du maïs
PLANTES INVASIVES
STATION METEOROLOGIQUE
DOCUMENTS
LIENS
OFFRES d'EMPLOI ET de STAGE

Lutte collective ou lutte individuelle

AccueilPlan du site
Lutte collective ou lutte individuelle | ragondin | rat musqué | Etude GEDUVER


1- L’arrêté préfectoral relatif à la lutte collective contre le ragondin et le rat musqué :


Ces 2 espèces sont inscrites sur la liste des « organismes nuisibles » (arrêté ministériel du 31 juillet 2000) contre lesquels la lutte est obligatoire sous condition. L’arrêté interministériel du 6 avril 2007 permet aux préfets départementaux de rendre la lutte obligatoire sur leur département. Le préfet de la Mayenne prend un arrêté préfectoral en ce sens tous les ans. Ce dernier stipule que la FDGDON et les Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles sont chargés d’organiser le suivi de l’évolution des populations et la lutte collective contre les ragondins et les rats musqués sous le contrôle de la DRAAF.

Suivi de l'évolution des populations :



2 fois par an, la FDGDON contrôle l’évolution des populations des ragondins et des rats musqués. Elle piège sur les bassins de la Mayenne à des emplacements et selon un protocole bien définis. Le comptage des prises permet de mesurer dans le temps l’évolution des prises de ces espèces par secteur géographique.

La Lutte Collective:



Elle a pour but de faire baisser rapidement les densités de rongeurs aquatiques sur tous les bassins hydrographiques du département.
Les syndicats de bassin et les communautés de communes concernées viennent en aide par leur contribution.
 
Techniquement, la lutte est concentrée principalement autour des ruisseaux, rivières et plan d’eau. Regroupées par bassin hydrographique, les communes s'organisent pour lutter toutes en même temps. Au sein de leur commune, les Groupements de Défenses contre les Organismes Nuisibles composés de bénévoles sont chargés de mettre en place l'action de lutte (main d'œuvre, matériel, localisation de pose, durée d'action). Un arrêté municipal est pris informant la population de l’action engagé pour une période. A cette occasion, les propriétaires riverains sont invités à faciliter l’accès aux piégeurs des Groupements.


piégeage sur la Mayenne mars 2012





La FDGDON peut proposer une aide aux collectivités par la mise à disposition de techniciens et de matériels. Cela est adapté à chaque besoin. Pour tous renseignements, contacter la FDGDON 53









Depuis 2012, en partenariat avec le Conseil Général, les techniciens de la FDGDON interviennent sur la rivière la Mayenne pour diminuer la pression des rongeurs aquatiques. Ce chantier a été renouvelé en 2013.



2- Un arrêté ministériel classe nuisible le ragondin et le rat musqué en Mayenne (lutte individuelle) :

Le classement en Mayenne du ragondin et du rat musqué par arrêté ministériel donne aux propriétaires et fermiers (détenteur du droit de destruction) la possibilité de détruire ces animaux.
 
Hors lutte collective, cet arrêté donne possibilité aux propriétaires et locataires d’agir de leur propre initiative tout au long de l’année avec des moyens bien définis. Le ragondin et le rat musqué peuvent être piégés et déterrés en période de destruction (période de nuisibilité). Attention, chaque moyen a ces propres dates d’usage.

Le piégeage :




Possible toute l’année, le déclarant dépose d’abord un formulaire de piégeage complet en mairie (valable un an : année cynégétique), il s’assure d’avoir l’autorisation du détenteur de droit de destruction. Obligatoire dans les autres cas, l’agrément de piégeage n’est pas nécessaire pour prélever du ragondin ou du rat musqué avec une cage piège (arrêté ministériel du 29 janvier 2007). Modifié par Décret n°2009-592 du 26 mai 2009 - art. 6.
Les cages pièges sont à relever au moins une fois par jour, obligatoirement le matin. L’animal doit être mis à mort rapidement et sans souffrance. L’usage de carabine est possible même sans permis (dans ce cas, ce n’est pas une action de chasse).
 
La FDGDON tient à la disposition de tous des cages pièges : 1 prise, 2 prises, conibear ou piège en X.

Le tir :



Au fusil ou à l’arc, il est possible de les tirer toute l’année. Il faut être en possession du permis de chasse et d’une assurance.

Vénerie ou déterrage :



La vénerie est au gibier, ce que le déterrage est au nuisible.
 
En période de chasse, seule le ragondin fait l’objet de vénerie sous terre (pas le rat musqué):
Elle s'opère de l'ouverture générale de la chasse au 15 janvier de l'année suivante. Il faut l'accord du propriétaire (détenteur du droit de chasse), le permis et l'assurance validés, une attestation de meute et des chiens créancés et tatoués.
 
En période de nuisibilité, le ragondin et le rat musqué, tous les deux, peuvent faire l'objet de déterrage avec ou sans chien. Le permis, l'assurance, l'attestation de meute et le créancement des chiens ne sont pas obligatoires, seul l'accord du détenteur du droit de destruction est une obligation.



© FDGDON53